Et Alors association Art contemporain

Association pour l'Art Contemporain Artistes Archives Alentours À lire Acquérir Liens Contact

Simone PHEULPIN
Plasticienne Textile

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Simone PHEULPINblanc
Simone PheulpinblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPINblancpheulpinblancSimone PHEULPIN Plasticienne TextileblancSimone PHEULPIN Plasticienne TextileblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPIN Plasticienne TextileblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPIN Plasticienne TextileblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPIN Plasticienne TextileblancSimone PheulpinblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPINblanc© Simone Pheulpin
 
 
Née à Nancy, vit et travaille à Paris
 
Exposée dans le monde entier, Simone Pheulpin sculpteur textile est mal connue en France. Rien d'étonnant à cela puisque dans notre pays, hormis la soierie et les tapisseries, le monde textile n'a point de salut ! Et du reste même les soieries sont trop chères et les tapisseries ne sont plus au goût du jour !
Autant dire qu'en France en dehors de la Haute Couture — dont la renommée ne rejaillit en aucune façon sur le matériau qu'elle utilise — la création textile est entrée dans un profond oubli.
Simone Pheulpin fait partie de ce cercle étroit de créateurs qui réinventent, qui la broderie, qui la dentelle, qui la toile du cinéma... Elle a tout inventé tout court... Son matériau, la bandelette et son procédé de mise en oeuvre, enrouler, empiler…
Ses créations sont réalisées en tissu de coton naturel. Le tissu s'imbrique dans le tissu et la sculpture prend vie. Sa texture lui permet de traverser la durée en s'ennoblissant.

Cette artiste utilise des bandes d'un calicot non blanchi, coton brut, qu'elle coupe en bandelettes de la largeur souhaitée, puis qu'elle plie, replie, serre, assemble, épingle.
Son travail fait penser à des fossiles des formations rocheuses ou organiques.
Le vocabulaire est géologique : foraminé (percé de petits trous), strates, failles, stries. Elle utilise le pli, la tranche de ces bandes. Elle peut les rouler en escargot : enroulement, le plier a intervalles réguliers : stries, ou faire de touts petits plies : le moutonnement.
Des épingles sans tête font tenir les plies, elles sont invisibles et donne la rigidité à ses sculptures, ôtent la souplesse du tissu. Il y a des milliers d'épingles dans chacune de ses œuvres. Elle a d'ailleurs fait une radio de l'une d'elle, laissant apparaître l'ossature intérieure et curieuse de ses sculptures.
Elle n'utilise pas de dessin préparatoire, elle à une idée, mais reste à l'écoute du tissu, se laisse guider par lui, elle improvise, le moutonnement par exemple, elle l'a découvert par accident. Elle commence en superposant les plies ou en enroulant et puis elle a envie de combler les interstices. Son art semble une évidence, il va de soi, est naturel et il reflète cet accord avec la nature.

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Pheulpin © photo TP
Mes réalisations sont le résultat d'une expression instinctive. La souplesse du matériau et le mouvement de superposition conduisent à des formes avec lesquelles jouent l'ombre et la lumière.
↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

Reg'Art de Femmes


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Simone Pheulpin, Lauréate du Prix «LE CRÉATEUR 2015» de la Fondation Atelier d'Art de France
Pour Simone Pheulpin, sculpteur textile fondamentalement atypique, le pli est un langage, son langage. Ses bandes de tissu écru inlassablement empilées, triturées, reliées font naître des sculptures organiques qui racontent le regard, intense, profond, émerveillé, que Simone Pheulpin porte sur la nature et transcrivent avec une infinie poésie sa vision du monde. En lui décernant, en cette seconde édition, son prix Le Créateur, reflet d'une démarche et d'un savoir-faire emblématiques, la Fondation Ateliers d'Art de France prend le parti de mettre en lumière une technique personnelle inédite et sans équivalence, dont les possibilités semblent infinies, à la mesure de la créativité de l'artiste. Le projet d'exposition Pli selon Pli, retraçant 30 ans de travail en autant de pièces aura pour écrin une chapelle baroque, habitée de gisants dont les plis des linceuls viendront en écho des œuvres contemporaines de la sculptrice textile.
Maîtriser la matière, réfuter le hasard
Simone Pheulpin n'a jamais fréquenté d'école d'art, n'a pas appris à tailler ni à modeler et pourtant elle fait preuve d'une maîtrise absolue du volume sculptural. Son matériau est des plus simples, de simples bandes de tissu de coton brut, et pourtant le rendu, noble et précieux, évoque mille matières : pierre fossilisée, écorce, coraux, coquillages, ivoire…
L'origine de son art miraculeux surgit de souvenirs d'enfance. Née à Nancy en 1941, la créatrice a beaucoup joué dans des manufactures textiles vosgiennes produisant les tissus utilisés pour la fabrication de pneus automobiles. C'est ce même calicot blanc écru, non décati, qu'elle utilise aujourd'hui. Elle se le procure au mètre et découpe ses bandelettes aux dimensions nécessaires à son dessein. Mais pas de dessin pour construire l'œuvre ! « Je sais ce que je veux », proclame l'artiste, qui réfute le hasard et aboutit ses formes au bout d'un long et lent travail d'empilement, d'enroulage, de pliage, de serrage denses qui compose des structures complexes maintenues en leur cœur par des milliers d'épingles invisibles. Mais ce tissu préencollé, brut, « parfois n'y va pas » et impose son propre chemin. Et les incidents de parcours surgis de la lutte entre matière et créatrice, quand parfois finalement le tissu commande, ouvrent à des formes nouvelles, impensées. Provoquent une faille où se rompent et s'opposent les plis. Sans résister, prête à improviser, Simone Pheulpin organise alors l'accident dont elle tire effet de moutonnement, manière de frisure et au long du faire réinvestit l'idée d'origine.
Le tissu comme une vision du monde
Celle qui aime les racines, les strates, les stries, les concrétions, les accumulations que l'on trouve dans la nature en fait la base de son inspiration, de la géologie à l'organique, de la pierre fossilisée à la morphologie végétale ou animale. « Mes réalisations sont le résultat d'une expression instinctive. La souplesse du matériau et le mouvement de superposition conduisent à des formes avec lesquelles jouent l'ombre et la lumière. Elles sont le reflet d'une harmonie avec le monde naturel », se plaît-elle à dire pour dépeindre son travail. Description synthétique à laquelle il faut ajouter une dextérité évidente, stupéfiante, la grâce magique du geste maîtrisé de celle qui fut lauréate de nombreux prix. Un réel talent d'illusionniste aussi, tant est consommé son art de simuler toutes sortes de matières, lisses ou moussues, rigides ou tendres, brutes ou précieuses. Tant elle excelle à dissimuler la rigidité métallique des épingles enchevêtrées qui maintiennent ses sculptures. Elle a d'ailleurs pensé à faire radiographier une œuvre. « Je me suis découvert alors dans une autre forme d'écriture, agressive à l'intérieur, tandis que l'extérieur est serein » Une écriture à l'alchimie secrète qui pièce après pièce construit un univers formel, un vocabulaire de motifs propres, un langage décoratif qui semble sortir de ses doigts comme l'écriture automatique de la plume, rejoignant la poésie pure.


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Expositions
2017
       «Un monde de plis», Chapelle Expiatoire, Fondation des Ateliers d'Art de France - Paris
       «Un été entre New York et Paris», Galerie Gosserez - Paris / Par Excellence - New York
       «White Ocean», (collectif Librairie Artcurial - Paris
       «L'eau Textile», (collectif) Manufacture de Roubaix - Roubaix
2016
       «Plis», (collectif) Galerie Collection – Paris
       «De Mains de Maitres», (collectif) – Luxembourg
       «Life is beautiful», (collectif) Art Basel – Miami Beach – FL
       «Chambres à part», Galerie Chevalier – Paris
       «Révélations», (collectif) La biennale internationale, métiers d'art et création – Paris
       «Étoiles Filantes», (collectif) Hôtel Plaza Athénée – Paris
2014
       «Dentelle… et plus si affinités», (collectif) Le Château – Nontron
       «Textile et art sacré», (collectif) La Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul – Troyes
       «Architectur'Elles», (collectif) Collégiale Saint-Pierre-La-Cour — Le Mans
2013
       «Le pli», 6 Mandel - Paris
       «Antiqua Menus Plaisirs», Gstaad - Suisse
       «Humeur Baroque», Ancienne Nonciature - Bruxelles
       «Vice et Versa», (collectif) Médiathèque Gérard Thirion — Laxou
       «Art Textile», (collectif) Maison des Arts Solange-Baudoux — Évreux
       «Too web or not to web, Xe triennale internationale des mini-textiles, Musée Jean-Lurçat la tapisserie contemporaine — Angers
2012
       «Monument aux Mains», (invitée par Jérémy Gobé) Fondation Bullukian — Lyon
       «Sacré blanc», (collectif) Musée Jean-Lurçat la tapisserie contemporaine — Angers
       «Mini-textiles», (collectif) Musée de la Tapisserie - Angers
       «Hauts Talents», avec Maison Parisienne, Salons Christofle - Paris
       «Chassés Croisés», (collectif) Hôtel Wielemans - Bruxelles
       «Précieuse idylle», (collectif) Plaza Athénée - Paris
2011
       «Je rêve», Galerie Collection - Paris

       «1,2,3, Sculptures de fibres», (collectif) Musée Jean Lurçat — Angers
       «Un Rêve d'Éternité», Villa Emprain — Bruxelles

       «Autres Mathilde» artistes du fil», (collectif) Palais Ducal Salle Duc Rollon — Caen
2010
       «ETC.» (collectif) Textile Contemporain La Passerelle — La Gacilly
       Nature et détournements», - Une autre appréhension
       Aude Franjou, Simone Pheulpin, Maryline Pomian, Isabelle Tournoud — Exposition, 6Mandel — Paris
       «Or du temps», avec Maison Parisienne, Plaza Athénée - Paris
       «L'Art et la Matière», Place Vendôme - Paris
       «Revue de détails», (collectif) Hôtel Président Wilson et Galerie Bailly, Genève
2008
       Intervention «MORCEAUX CHOISIS», Simone Pheulpin et Marie-Rose Lortet — Exposition, Débat, Film
       Le Maettlé - la clairière à Stosswirhr
       «Des fibres et des couleurs», Domaine de Lacroix-Laval - Marcy-l'Étoile
       «Expressions», Avec Marie-Rose Lortet, Espace Saint-Louis – Bar-le-Duc
2007
      En Résonance avec la Biennale d'Art Contemporain de Lyon 2007 :
      «A la frontière du Vêtement…», créations textiles contemporaines, Musée des Tissus et des Arts Décoratifs – Lyon
2006
      «Les Arts au Vert», PROFILS , Musée d’Impression sur Etoffes – Mulhouse, et Musée du Textile – Wesserling
      «Pique et Pique et Pictural», Espace La Douëra – Malzéville
      «L'Art en Ville Le Textiles», Espace Chambon – Cusset-Vichy
      «Profils», Musée d'impression sur étoffes - Mulhouse et Wesserling
      «Profils», Art contemporain et Textiles – Stosswirh
      «Art & Déchirure», Hôtel de Région - Rouen
2004
Simone PHEULPINblancSimone Pheulpin sculpture textileblanc© Simone Pheulpin
      «Vinyl Event», galerie Trait Personnel - Lyon
      «Re-Plis», galerie Trait Personnel - Lyon
2003
      «XS 2004», galerie Trait Personnel - Lyon
2002
      «5ème Festival International de la Tapisserie et de l'art de la fibre» - Beauvais
      «7éme triennale internationale des mini-textiles» - Angers
2001
      SOFA - New York
      Ovadia Gallery - Nancy
2000
      «Women on the textile art 2000», The Florida Museum - Miami
      «52nd International Crafts Fair» - Munchen
      «Parcours de fil», Abbaye de Maubuisson
1999
      SOFA - NewYork
      Brown/Grotta Gallery - Wilton, USA
      «Fils Croisés», Maison des Arts - Évreux
      44e Salon de Montrouge - Montrouge
1998
      Felt Muséum - Mouzon
      Culturel Center of Textile Art - Angers
      Salon Comparaison, Espace Tour Eiffel - Paris
      SOFA - New York et Chicago
      «7th International Biennale of Miniatures Textiles», Savaria Museum - Szombathely, Hungary
1997
       «Fiberart International Competition», Center for the Arts - Pittsburg, Pennsylvania, USA
      «13th International Biennale of Tapestry» - Lausanne, Switzerland
1996
      «1st Fax and Linen», Biennale in Upper Normandy France
1995
      «Kunst Stof», Kunsthallen Brandts Klaedefabrik - Odense, Danemark
      «8th International Triennale of Tapestry» - Lodz, Poland
      «Plis Forts" Muséum Bellerive - Zurich, Switzerland
      «3rd In Our Hands» - Nagoya, Japan
      «Textiles Sismographes», Centre d'Artistes de l'université de Bichop's - Lennoxville, Canada
      «OB'ART», Carrousel du Louvre, Paris
      «Fascinatie Texstyles», Museum Van Bommel Van Dam - Venlo, Nederland
      Textile Muséum - Ventron


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Simone PHEULPINblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPINblancSimone PheulpinblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPINblancPheulpinblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPINblancSimone PHEULPINblanc© Simone Pheulpin

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Récompenses
2015
      Lauréat du Prix Le Créateur, Fondation Ateliers d'Art de France - Paris
2004
      Lauréat du Prix des Visiteurs XS 2004, Trait Personnel - Lyon
2000
      Women on the textile art 2000, the Florida Museum, Miami, 1st prize (miniatures)
      52nd International Crafts Fair, Munchen, Germany, gold medal
1998
      Grand Prix National de la SEMA, Paris, Création Contemporaine
      VIIe Salon d'Octobre, Montauban, (1er prix)
1997
      Salon de La Celle Saint Cloud, France, (1er prix)
      Fiber art International Competition, Center for the Arts, Pittsburgh, Pennsylvania, (2nd prize)
1992
      9th International Biennale of miniatures Textiles, Szombathely, Hungary, (1st prize)


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓


Collections Publiques
2012
      Musée Jean Lurçat et de la tapisserie - Angers
2008
      Musée des Tissus et des Arts Décoratifs – Lyon
2000
      Jardin des carrières - Nancy
1999
      Musée du feutre - Mouzon
1997
      Société Indetex - Riorges
      Société Vernay et Fils - Roanne
1996
      Quai des Marques - Troyes
1995
      Office Public de Reims
1992
      Savaria Muséum - Szombathely, Hungary
1989
      Société textile Hinaya - Kyoto
1988
      Société Néomédiam - Troyes
 
↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Catalogue et ouvrage Disponible > Cliquez ICI








Google