Et alors association d'art contemporain

Association pour l'Art Contemporain Artistes Archives Alentours À lire Acquérir Liens Contact


Redlocks, TAKAMOUV'
Danseuse Scénographe


Redlocks, Invitation Free StylesrougeRedlocks, TAKAMOUV'rougeBATTLE TAKA © Redlocks


BATTLE TAKAMOUV'2rougeRedlocks, TAKAMOUV'rougeRedlocks, TAKAMOUV'rouge
© DR
        PAR LE FILS — Eglise Saint Polycarpe Lyon
        Intervention de REDLOCKS dans le cadre de la 7ème Biennale d'Art Sacré Actuel.
        Un évènement TakaMouvien "peace, unity & havin'fun"
        

        BATTLE TAKAMOUV'2 — CAMPUS DE LA DOUA
        Pour la fin de la saison, TakaMouv' propose à ses élèves de s'affronter en battle.
        Un évènement TakaMouvien par excellence : ambiance hip hop garantie "peace, unity & havin'fun"
        LE DIMANCHE 14 JUIN 2009 DE 13H A 17H
        Venez nombreux soutenir les différentes équipes !


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

Cliquez sur la fléche à gauche pour voir la vidéo Battle Takamouv Mars 2009 — Préselction Hakuna Matata 


         L
a cie TakaMouv' présente un extrait du désormais célébre spectacle «D GENS T»,
dans le cadre de la Biennale Off de la Danse Itinéraires Bis.

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Redlocks, TAKAMOUV' © DR
         L
a création hip hop «D Gens T» est un hommage à l'œuvre de Charlie Chaplin, les «Temps Modernes».
         Solos et duos se succèdent pour dévoiler la sensibilité des personnages.
         La Break Dance se mêle aux Funk Styles à l'intérieur d'une création résolument hip-hop.
         De leurs mouvements qui percutent autant qu'ils interpellent, transpara”t tantôt la colère,
         la difficile solitude, tantôt l'espoir et la chaleur nés de la rencontre.
         L'objectif est alors porté sur ces précieux moments durant lesquels l'esprit s'échappe et se perd,
         laissant ainsi libre cours à l'imagination et aux rêves.
         Les personnages mis en scène se confondent avec les protagonistes du cinéma muet
         tant leur danse flirte avec l'expression théâtrale et le mime.
         Danseurs : Etienne Gonnet, Nelly Hoarau dite Redlocks, Laetitia Hyvert, Cathy Pose
         Création lumières : Pascal Nougier, Création vidéo : Frédéric Riondet



Installation FReE STYLE
↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Expo Redlocks © Diaporama TP-Takamouv'
Cliquez sur l'image pour voir l'ambiance de l'expo

         Expression d’art vivant — Énergies, convictions, transmissions, racines, références aux valeurs d’une communauté internationale :
         Le Hip Hop Old School ici représenté par RedLocks, danseuse et chorégraphe.

         Le Hip Hop Old School est né au milieu des années 70 aux Etats-Unis, dans le Bronx (New York), en plein cœur du ghetto, et de toutes les formes de violences, ce mouvement sera le point de rencontre de diverses cultures et expressions artistiques.

De manières générale, on divise le Hip-Hop en 4 principales disciplines :

         Danse
         Graffiti
         DJ'ing
         Rap

         C’est Afrika BAMBAATAA qui fonde la « Zulu Nation », porteuse du message Hip-Hop et censé assurer sa diffusion planétaire, dont il édicte les 20 lois et règles. Un mot d’ordre : « Transformer l’énergie négative des gangs en énergie positive et constructive au travers de la nouvelle culture de la rue ».
Le Hip-Hop est né : culture du mouvement, il se définit rapidement comme force de résistance, mouvement rebelle qui se développe parallèlement à la culture officielle. Des ambassadeurs de la « Zulu Nation » sont nommés à travers la planète pour proposer les valeurs égalitaires et non violentes dont il est porteur.

Le mouvement Hip-Hop est donc avant tout un état d’esprit : respect de soi et respect des autres. Peu importe la couleur, la religion, les convictions politiques. La Nation est internationale. Elle a des membres dans le monde entier. Ses codes : pas de violence, pas de drogue. Les valeurs sont positives. Même si la vie est dure, il faut respecter l’autre et transformer la violence en défi artistique.
Le mouvement regroupe aujourd’hui plusieurs générations, et même s’il demeure pour une partie un phénomène de mode récupéré à des fins commerciales ou rejeté pour sa dimension rebelle qui effraie encore certaines institutions, il ne cesse de se renouveler et son poids dans le champs culturel s’accroît, le rendant par là même toujours plus incontournable.

         Les Funk Styles sont nés dans les années 1970 en Californie sur la côte Ouest des Etats-Unis. Ces danses, notamment le Locking, le Wacking, le Popping et le Boogaloo furent plus tard connectées puis assimilées à la culture "Hip Hop" New-Yorkaise.

         Le Popping et le Boogaloo furent créés par Boogaloo Sam, qui créa les « Electric Boogaloos ». Son frère, Popin’Pete, parrain de Taka Mouv’, s’exprime en ces termes (Traduction de l’américain par Redlocks) :
«Cela fait 8 ans que les fondateurs de l'association TakaMouv' travaillent sur ce nouveau concept. En effet, en 1998, une première association naît, autour d'un vaste projet, celui de permettre à tout à chacun d'être formé par des professionnels de la scène, en apportant une ouverture d'esprit par le biais d'un métissage des cultures et des genres.

         Le projet aujourd'hui devient plus clair et s'affine. A travers cette expérience, Redlocks et Richard HOARAU (principaux fondateurs) se sont finalement attachés au mouvement Hip Hop, et principalement, aux danses Hip Hop, pour lequel ils oeuvrent désormais avec l'Association TakaMouv' qui fête ses 10 dix en 2008. Amoureux de ce mouvement, du message qu'il véhicule, de sa richesse culturelle, ils tentent avec cette nouvelle association de travailler à sa reconnaissance.
Le mouvement Hip Hop correspond en tout point à l'idée d'origine : le métissage des cultures et des genres, le désir de transmission sans discrimination.»

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
© vidéo Takamouv'
Cliquez sur la fléche à gauche pour voir la vidéo
       
         RedLocks
aime mettre sa créativité et sa technique au service de l’art en général. On la retrouve donc dans des milieux très divers, où elle apporte une image différente du Hip Hop. Sa propre création, « D gens T », amène le public à une émotion inattendue, grâce à un mélange de jeux théâtral et de techniques Hip Hop puristes.


         Patinage artistique : Marina Anissina & Gwendal Peizerat
Création sur glace et apprentissage de différentes techniques Hip Hop pour Marina ANISSINA et Gwendal PEIZERAT (champions olympiques de patinage artistique), sur « Diabolo en mi » de Zucchero.
Première représentation à Zürich (Suisse) en 2003, avec Zucchero en Live, et la présence de nombreux patineurs de prestige venant du monde entier.



↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
En savoir
+ sur Redlocks et Takamouv' Cliquer ICI


Google