Et alors association d'art contemporain

Association pour l'Art Contemporain Artistes Archives Alentours À lire Acquérir Liens Contact

À Voir, à découvrir
à revoir


Alentours
-----------------
2013 Biennale à Venise
2013 Biennale à Lyon
2011 Biennale à Lyon
2011 Biennale à Venise
2009 Biennale à Venise
2009 Biennale à Lyon
Christian Boltanski
Sophie Calle à Venise
Kim-Do-hyung
Hyungkoo-Lee à Venise
Exposition Keith Haring
Philippe Favier
Exposition Yan Pei-Ming
Exposition Vinyl Event
Exposition Mascaro
Franck Sorbier
101 chaises-oeuvres
------------------


















Franck Sorbier

Frank SorbierjauneFrank SorbierjauneFrank SorbierjauneFranck Sorbier 2012jauneFranck Sorbier 2012jauneFranck Sorbier 2012jaune © Franck Sorbier

Plus de vingt ans de succès
1991 Première collection. Frank Sorbier réinvente la veste tailleur. L’intérêt immédiat de Bergdorf Goodman à New York, de Seibu au Japon, et des Galeries Lafayette à Paris, l'incite à créer sa première société.
1994 Cartier le remarque et dès lors soutiendra chacune de ses présentations.
1996 Parrainé par Donald Potard (Jean Paul Gaultier) et Simon Bernstein (Sonia Rykiel), il devient membre de la Fédération Française de la Couture, du Prêt-à-porter des Couturiers et des Créateurs de Mode.
1999 Il est intégré en qualité de membre invité de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne
2004 Le ministère de la Culture le fait Chevalier des Arts et des Lettres.
2005 Il est labellisé Grand Couturier.
2008 Il inaugure sur Internet un nouveau type de défilé. Sa présentation virtuelle est distinguée par le Webmaster Award (Etats-Unis), le Grand Prix Stratégies/Condé Nast du Luxe, la Mention Spéciale pour un site de Mode au Festival de la Publicité de Meribel.
Franck Sorbier a dessiné les costumes de scène de Mylène Farmer, de Johnny Hallyday, de La Traviata et des Contes d’Hoffmann pour les Opéras en plein air. Il est l’auteur du costume d’académicien du peintre Zao Wou-Ki. Vuarnet, Swatch, General Motors, André, Grey Goose et Devernois ont fait appel à son talent multiforme.
2010 Le 24 novembre 2010, il devient le premier couturier à se voir honorer du titre de « Maître d'art » décerné par Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication1.


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

Franck Sorbier Défilé haute couture, printemps-été 2014.
↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

Les meilleurs moments du défilé haute couture Franck Sorbier automne-hiver 2013-2014.
↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

Franck Sorbier Défilé haute couture, automne-hiver 2011-2012.

↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Franck SorbierjauneFrank Sorbierjaune © Franck Sorbier
En 2010, il renouvelle l'expérience et remplace l'aiguille par le chalumeau et le tissu par le métal argenté pour concevoir des portraits originaux à travers une exposition intitulée Têtes Gourmandes.
Le couturier français Franck Sorbier sera le sujet de nombreux événements en cette année 2009.


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Frank Sorbier - Palais RoyaljauneFrank Sorbier - Palais RoyaljaunejauneFrank Sorbier - Palais RoyaljauneFrank Sorbier - Palais RoyaljauneFrank Sorbier - Palais RoyaljauneFrank Sorbier - Palais Royaljaune © Franck Sorbier, photos TP
«Carte Blanche»
12 Mars - 12 Mai 2009, Franck Sorbier bénéficie d'une Carte Blanche du Ministère de la Culture et de la Communication.
Le ministère lui offrant ses vitrines à Paris comme lieu d'exposition, une occasion unique d’accéder à l’intimité d’un créateur de mode. Franck Sorbier y dévoile la genèse de sa dernière collection de haute couture. Les douze vitrines du Palais Royal présentent, entre mars et mai, l’imaginaire du couturier, les recherches, les inspirations, les matières et les pièces uniques de l’été 2009 ainsi qu’un reportage photographique signé Pierre Belhassen.


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Frank Sorbier - LyonjauneFrank Sorbier - LyonjauneFrank Sorbier - Lyonjaune
«La Couture Corps et Ame»
18 Mars - 20 Septembre 2009, Franck Sorbier sera à l'honneur du Musée des Tissus de Lyon.
Cette ville qui est le berceau de la soie, des tissus, est l’écrin idéal pour accueillir l’amoureux des matières Franck Sorbier. Un voyage « kaléidoscope » orchestré de main de maître par le couturier scénographe. Un clair obscur intime et généreux qui invite à porter un regard neuf sur des créations conçues pour un défilé éphémère.
Au total, 180 silhouettes de haute couture, des croquis, des échantillons, des maquettes de cartons d’invitation composent l’exposition « La Couture Corps et Ame » et révèlent toute la richesse d’un imaginaire poétique, onirique, entièrement dédié à l’excellence de sa profession. Dans sa mise en scène, véritable itinérance visuelle et sonore, Franck Sorbier a tenu à souligner les couleurs, à accentuer les textures, à sublimer les détails. La préciosité à l’état pur.


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
Frank Sorbier - dessinjauneFrank Sorbier - dessinjauneFrank Sorbier - dessinjaune


la mode n'est plus aux mains des créateurs !
En novembre 2008 Fashions-addict.com a rencontré l'un des couturiers (lui même préfère ce terme à créateur ou designer) les plus influents de ces dernières années : Franck Sorbier. Quelques brèves questions pour avoir son point de vue sur la mode actuelle.

Quelles sont vos impressions sur l’évolution de la mode depuis les années 80/90 ?
— On peut dire qu’il y a eu de grands bouleversements, pas d’un point de vue stylistique mais surtout en matière de structures et de financements. Le « Style » en lui même est un éternel retour, quand on connaît un peu l’histoire de la mode, on voit qu’on fait des boucles, je ne dis pas qu’on tourne en rond, la nuance à son importance. Mais c’est assez logique, des classiques des années 80 peuvent revenir à la mode, d’ailleurs à cette époque on avait plus de fraicheur, plus de spontanéité, aujourd’hui on sent que le marketing est ultra présent que la notion de rentabilité s’impose, que finalement la mode n’est plus aux mains des créateurs, ce sont les financiers qui sont aux manettes. Cela a changé la donne, on a vu apparaître des énormes groupes qui n’existaient pas auparavant. Ce paysage là a changé énormément.

Pensez-vous que la haute couture a encore sa place aujourd’hui ?
C’est un peu la question qui fâche. Justement je crois que la haute couture est le dernier rempart. Je ne vais pas dire contre la barbarie, mais on se dit que si la haute couture n’existe plus, que va t'il rester comme "terrain" pour le créateur. C’est encore un exercice où l’on peut s’exprimer avec une certaine liberté qui je pense est complétement nécessaire à la création. Finalement je pense que le fait que le marketing se soit emparé comme ça de la mode je ne suis pas sûr que cette vision des choses ait fait recette ou alors elle l’a fait pendant un certain temps je ne pense pas qu’elle la fasse encore. On espère qu’on va remettre la création aux mains des créateurs.
La haute couture est encore indispensable. C’est comme si on disait : a t’on encore besoin de cathédrales, de Versailles ? Je crois que là on parle vraiment de patrimoine, c’est notre identité culturelle.
D’ailleurs on remarque que les marques de prêt à porter les plus pointues font de la haute couture quelque part, c’est fait différemment mais il y a cette tentation de la couture dans toutes les collections.

Question d’actualité, votre avis sur l’élection de Barack Obama ?
— Je pense que c’est un grand bouleversement et je trouve ça très bien.
Propos receuillis par Marie Joe Kenfack


↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓
jauneFrank Sorbier - cataloguejauneFrank Sorbier jaune
> Pour finir Franck Sorbier sera le sujet d'un livre aux Editions Xavier Barral. Une monographie, avec un entretien écrit par la journaliste Viviane Blassel et des images de Patrick Gries mises en scène par Franck Sorbier. Complété de dessins, de témoignages, il prolonge le voyage intime dans l’univers du couturier.
Franck Sorbier «La couture corps et âme»
Editions Xavier Barral Collection : BEAUX LIVRES
ISBN : 978-2915173376
21 x 29,7 cm, 200 pages
Prix 60
(Lien Achat
Amazon cliquer ici)








Google